Mise en page

COMPOSITION

TERMINOLOGIE

ŒIL DE LA PAGE

Surface occupée par le texte à l’intérieur d’une page

GRIS TYPOGRAPHIQUE

Impression de gris donnée par l’espace occupé par le texte dans la page (l’empagement)

Plus le gris est sombre et dense, 
plus le texte est difficile à lire

CHEMIN DE FER

Représentation visuelle d’un ouvrage qui permet de structurer l’œuvre dans sa globalité.

GRILLES

Les grilles garantissent équilibre et structurent le contenu. 
Le concept a été théorisé par le graphiste suisse Joseph Muller Brockmann dans son manuel Grid Systems in Graphic Design (1981).

GILLE POUR MANUSCRIT

S’utilise pour la mise en page 
de livres ou de manuscrits

Seule la taille des marges est modifiable

GRILLE MODULAIRE

Découpage de la page 
en plusieurs modules rectangulaires

Crée des points de repères dans la hauteur

SYMÉTRIQUES

Mise en page symétrique
des deux pages d’une planche 

Règle des tiers

GILLE MULTICOLONNE

Divise la page dans sa largeur,
en général, de 2 à 12 colonnes

Permet une gestion asymétrique de la page

LIGNE DE FORCE

Lignes invisibles 
arbitrairement placées

Rend la mise en page dynamique

ASYMÉTRIQUES

Mise en page identique 
sur les deux pages d’une planche

Règle des tiers

GILLE SUPERPOSÉE

Superposition de 2 grilles,
en général, en 2, 3 ou 5 colonnes

Crée des décrochés

POINTS DE FORCE

Ces points situés au tiers de la page  attirent naturellement le regard.

Règle des tiers

CANONS DE CONSTRUCTION 

Reconstructions historiques basées sur l’étude de la conception de livres de l’époque médiévale ou de la Renaissance. La notion de canons a été développé par Jan Tschichold au XXᵉ siècle.

IMPRIMÉ STANDARD

Le texte occupe les ¾ de la page.

Les blancs tournants sont repartis
selon la règle des ¼ de la page fois : 
A : ⁴⁄₁₀, B : 5⁄₁₀, C : 6⁄₁₀, D : 7⁄₁₀

IMPRIMÉ DE LUXE

Le texte occupe les ⅔ de la page.

Les blancs tournants sont repartis
selon la règle des ⅓ de la page fois :

A : ⁴⁄₁₀, B : 5⁄₁₀, C : 6⁄₁₀, D : 7⁄₁₀

MÉTHODE VILLARD DE HONNECOURT

Construction par division géométrique
de 6, 9 ou 12

CONSTRUCTION PAUL ROSARIO

Division par 9 de la hauteur et la largeur 

NOMBRE D'OR

Rapport mathématique pour repartir lignes 
et surfaces de manière harmonieuse.

POINTS ET SECTIONS D'OR

Emplacement stratégique 
qui peuvent être simplifié à 8⁄5 ou 5⁄3

CHAMPS VISUELLE

Comprendre le comportement de l’œil permet de positionner des éléments forts à des endroits stratégiques.

EN HAUT À GAUCHE

Habitué par la lecture occidentale de gauche à droite et de haut en bas, les yeux ont tendance à regarder davantage le quadrant supérieur gauche d’une image.

LECTURE EN Z

Les yeux explore en particulier et successivement ces 4 points situés à l’intersections des tiers le la longueur et de la largeur en formant un Z.

SENS DES AIGUILLES D'UNE MONTRE

Les yeux bouger dans le sens des aiguilles d’une montre.